KPsens est une association de loi 1901 située à Tarascon-sur-Ariège (09) qui a été créée en octobre 2013. Outre un statut juridique spécifique, toute structure a une identité propre lui permettant de se distinguer des autres. Pour KPsens, cette identité se traduit par une vision claire, des valeurs fortes et des missions précises.

Notre vision

Dans une démarche de pensée globale et d’action locale notre vision s’articule autour de de trois piliers : l’Homme, le collectif, la nature.

Nous contribuons à l’apprentissage de la connaissance de soi en favorisant l’accès au bien-être pour tous. Écouter l’autre, s’écouter soi, accepter l’autre, s’accepter soi, comprendre, être compris, voir, sentir et s’exprimer sont des éléments essentiels auxquels tout un chacun doit travailler pour un vivre ensemble harmonieux.

Nous nous inscrivons dans la dynamique de transition économique, énergétique et sociale pour donner du sens et de la cohérence aux actions. Valorisant la gouvernance collective et la transdisciplinarité, nous participons à la diffusion de l’information fertile à travers l’échange et le partage des expériences. Observateurs du passé, acteurs du présent et préparateurs de l’avenir, nous nous appliquons à cultiver l’intelligence collective en agissant de manière consciente et responsable.

Convaincus que l’Homme est en constante interaction avec la nature et que sa santé en dépend, nous œuvrons à la protection, la préservation et au respect de l’environnement.

Nos valeurs

Les fondations éthiques de l’association KPsens sont incarnées dans les 7 valeurs suivantes :


  • Coopération bienveillante


    Derrière l’apparence d’un but commun, la coopération cache bien souvent une volonté de profit personnel dictée par la loi du marché. Or la véritable coopération est un processus qui n’a pour but que de travailler en commun. Sur les bases d’une relation d’égal à égal, elle fait primer l’intérêt collectif sur les intérêts individuels. Si la coopération doit être bienveillante dans la relation entretenue par les différentes parties prenantes, elle doit être également bienveillante à l’égard de l’environnement (social et naturel) dans lequel elle opère. La coopération bienveillante s’exerce à quelque échelle que ce soit, dans la mesure où nous pouvons tous participer à l’évolution de l’autre par l’échange et la valorisation de ses compétences. Elle s’inscrit dans une relation de soutien mutuel, sans objectif personnel ou stratégique au service de l’une des parties, qui doit permettre la valorisation de la différence de chacun en garantissant le bien être de tous.

  • Préservation de l’environnement


    La mise en péril de notre planète (réchauffement climatique, déforestation, déchets en tout genre, etc.) est un fait alarmant qui met l’humanité en danger. L’homme est un produit de la nature, et de ce fait il est de sa responsabilité de la préserver s’il veut tout simplement survivre. Respecter la nature, c’est se respecter soi et respecter l’autre. Nous pouvons tous à notre échelle faire en sorte que l’impact de nos actes soit le moins nocif à son égard : Il nous est impératif de changer nos habitudes de consommation (alimentaire, énergétique, etc.). Aujourd’hui des solutions existent pour préserver la nature; à nous de les mettre en œuvre de manière individuelle et collective et agir de façon à se reconnecter à elle, à se reconnaître en elle, pour retrouver cette harmonie nécessaire à notre bien-être et à notre planète.

  • Apprentissage perpétuel


    Si la vie est une école, l’homme a l’opportunité de tirer des leçons de ses expériences au quotidien. Dans sa double fonction d’émetteur et de récepteur, il se positionne également en qualité d’apprenant et de trans- metteur : il apprend autant de l’autre qu’il transmet à l’autre. Néanmoins, l’apprentissage ne se résume pas à une accumulation de savoir(s) faire mais s’inscrit pleinement dans le processus de connaissance de soi : apprendre à se connaître pour apprendre à être. Avoir l’humilité qu’on peut apprendre de tout et de tous doit permettre de faciliter sa relation à l’autre et de renforcer les liens intergénérationnels et culturels. L’apprentissage perpétuel est une forme d’initiation aux divers aspects de la vie humaine qui se déroule tout au long de notre existence. Parce que la richesse de l’expérience de chacun est une source intarissable de connaissance, l’apprentissage perpétuel a le pouvoir de conduire l’homme sur le chemin de sa réalisation.

  • Gouvernance collective


    Chaque jour, notre mode d’organisation traditionnel (hiérarchique pyramidal) nous montre ses limites et se révèle être un frein à notre bien-être individuel et collectif. La gouvernance collective est un mode de gestion organisationnel et décisionnel qui représente réellement l’ensemble des parties prenantes d’une structure. Permettant de travailler dans une direction commune, elle garantit l’investissement des individus dans le processus décisionnel et leur engagement dans la décision finale. Ce mode de gouvernance est par ailleurs un garde fou contre la volonté de pouvoir et de domination qui assure la responsabilité de chacun dans le bon fonctionnement de l’organisation et qui agit sur l’articulation des intérêts individuels et collectifs dans le respect de ce pourquoi l’organisation a été créée.

  • Solidarité équitable


    Si la solidarité devrait être par essence équitable, elle est bien trop souvent utilisée comme un instrument de domination et de pouvoir. La solidarité équitable se veut être un devoir moral, dans le respect absolu de se qui est dû à chacun, résultant de la prise de conscience de l’interdépendance sociale étroite existant entre les Hommes ou entre les groupes humains. Elle est conditionnée par la justesse de perception des besoins, la prise en compte de l’impact de l’action et la volonté d’une construction commune. Parce que les inégalités sont un fait social, la solidarité équitable tend à rétablir l’équilibre d’un droit à disposer de soi-même dignement. Elle se manifeste à travers l’articulation cohérente d’une pensée réfléchie et d’une action humble et impartiale. En d’autres termes, la solidarité équitable serait le reflet du lien essentiel qui nous unit dans la construction d’un avenir commun.

  • Conscience citoyenne


    Aujourd’hui nous abandonnons trop souvent notre conscience pour des actes et des pensées mécaniques dictés par notre ego et notre volonté de profit personnel. La conscience de l’Homme, en lui permettant d’avoir connaissance de ses états d’être, de ses actes et de leur valeur morale, lui offre la possibilité de se sentir exister et d’être présent à lui-même. La conscience citoyenne passe par la connaissance et l’accepta- tion de soi en tant qu’individualité responsable de ses actes et en tant qu’acteur agissant au service de la communauté. Si la citoyenneté peut recouvrir de nombreuses acceptions suivant l’échelle géographique à laquelle se réfère l’individu (locale, nationale, internationale, etc.), la conscience citoyenne ne se restreint pas à un état de pensée mais s’applique pleinement dans nos actes quotidiens. Elle nous invite à une manière d’être, une attitude de respect tant à l’égard des autres que de l’espace public et à un engagement nécessaire au bien-être de tous et de notre environnement.

  • Simplicité confortable


    Aujourd’hui, la reconnaissance de l’être et son besoin de sécurité sont asservis et ensevelis par l’accumulation de biens définis comme seule richesse. La simplicité confortable nous engage sur la voie d’une redéfinition de nos priorités permettant de satisfaire nos besoins essentiels tout en ayant le sentiment de ne manquer de rien pour vivre bien. Entre être pour avoir et avoir envie d’être, la simplicité confortable participe au juste repositionnement de l’avoir vis à vis de l’être. Elle se propose de satisfaire les besoins de chacun grâce à un partage équitable des ressources et de favoriser des relations saines. A travers la simplicité confortable, il s’agit de renouer avec une façon d’être naturelle, détachée du superflu et sans excès de luxe, et ainsi de retrouver un mode de vie sain répondant aux nécessités matérielles et spirituelles qui contribuent à notre bien être physique et moral.

Nos missions

Nous sommes une association qui a pour but l’apprentissage de la connaissance de soi et la culture de l’intelligence collective à travers des modes de vie respectueux de l’environnement.

Dans ce contexte nous avons pour principales missions de :

  • Contribuer à toutes actions permettant le renforcement de la conscience citoyenne pour un vivre ensemble harmonieux.

  • Accompagner toutes structures dans une démarche solidaire en replaçant l’épanouissement de l’être humain au centre de son organisation et de ses projets.

  • Promouvoir les solutions viables et durables pour notre société à travers des actions de sensibilisation, d’information et de formation.

Téléchargez les statuts de l’association